Travaux de modernisations dans la commune.

Travaux de modernisation dans la commune.

Dans la dernière quinzaine d’octobre, selon le climat, l’entreprise “Arborescence” de Chamborêt va écimer les 8 platanes qui bordent le côté droit du stade, entre le stade de football et celui du rugby.
L’évacuation du bois sera faite par l’équipe municipale au fur et à mesure des coupes.
Deux jours de travail, en faisant tout pour préserver l’état des terrains et leurs disponibilités pour nos sportifs.

Pourquoi ces travaux ?
Ces 8 platanes qui culminent à environ dix à douze mètres n’ont jamais été taillés.
Ils sont à la merci des vents forts avec le risque que cela comporte.
Depuis plusieurs années, l’éclairage nocturne est inefficace sur quelques mètres à l’intérieur du terrain de jeu.

La hauteur des platanes va être réduite en essayant de préserver leur intégrité.

Après 2 ans et demi de démarches administratives*, le dossier d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle a enfin abouti. Cela va permettre à la commune de bénéficier d’importantes subventions pour financer sa réalisation.

L’utilisation d’un bâtiment adapté existant avec un grand parking, en plein centre, permet d’en diminuer le coût et autorisera des loyers très modérés pour les professionnels : 3 médecins, 1 kiné, 1 ou 2 dentistes, 1 orthophoniste et probablement plus…
Les informations seront publiées au fur et à mesure de l’avancée du projet.

– La seconde étape, l’achat du bâtiment par la commune est, depuis début septembre 2020 achevée. Un bail a été rédigé et signé par les praticiens de la maison médicale.

  • La maison de santé pluri professionnelle est un projet initié dès 2014 par le conseil municipal, l’enjeu étant fondamental pour les habitants.
    Une étude de faisabilité est ensuite réalisée par: l’Agence Régionale de Santé, la Mutualité Française, L’Observatoire Régional de Santé, la Mutualité Sociale Agricole.
    Un projet de santé est élaboré par les professionnels de santé.
    Ce projet est présenté lors d’une commission départementale de l’ARS à la préfecture, il obtient un avis favorable.
    Pour finir, en fin d’année 2019 le projet est présenté à une dernière commission régionale de l’ARS à Bordeaux et obtient son accord et la labellisation de la MSP, permettant l’obtention de subvention pour sa concrétisation (à l’horizon 2021).
 

Mise en service lorsque les nouveaux vestiaires seront réceptionnés (courant novembre 2020) et lorsque l’EHPAD connectera leur fourniture en eau chaude (d’ici la fin de l’année).

Cette chaudière alimentera l’EHPAD, les nouveaux vestiaires et le gymnase Le Dac.

La chaudière biomasse c’est:
1 Écologique
car c’est de l’énergie renouvelable à faible rejet de carbone. Le cahier des charges oblige à s’approvisionner en plaquettes bois à moins de 200kms. La seconde chaudière qui raccordera l’ODAC, la mairie , les écoles et le restaurant scolaire éliminera 4 chaudières fioul.
2 Économique
car le prix des énergies fossiles ne sont pas maîtrisables car importées. La revente de l’énergie pour l’EHPAD et l’ODAC générera des recettes à la commune qui permettront d’amortir le coût de la chaudière (Subventionnée à 65% par le département, l’ADEM, la région…).

Du 3 juin 2019 au 18 juin 2020 date de la première livraison des plaquettes bois.  pour mise en route des chaudières.

Vidéo
La vidéo de la première livraison de plaquettes bois le 18 juin 2020

Les machines.

Réception des travaux courant novembre 2020

Le 6 novembre 2019, début de la construction des nouveaux vestiaires. Ancienne revendication de nos sportifs, notamment du football, toujours plus de licenciés avec l’engagement d’une équipe féminine. Placés au cœur des installations sportives, entre les stades et le gymnase, ils seront alimentés par la chaudière biomasse de la commune.


Le 26 et 27 mars 2020 pose de la canalisation d’eau entre
le gymnase et les vestiaires par nos équipes techniques.

Bientôt commenceront les travaux d’isolation, de modernisation du réseau de chauffage et de réfection des façades du gymnase Le Dac.
Une consommation en énergie de chauffage excessive oblige la commune à entreprendre cette rénovation d’un bâtiment datant de début 1990.

Lancement des appels d’offres début septembre 2020

Entre la médiathèque et la mairie, des toilettes publiques avec accès aux personnes à mobilité réduite.